Politique de retour pour les entreprises

Procédure de réclamation pour les entrepreneurs et les entités légales

La présente procédure de réclamation pour les entrepreneurs et les entités légales (ci-après dénommée "la procédure de réclamation") réglemente la méthode et les conditions de réclamation des défauts des marchandises achetées par un entrepreneur ou une entité légale via la boutique en ligne www.oemvwshop.com de notre société :


TSE s.r.o., ayant son siège social à Fraňa Mojtu 281/18, Nitra 949 01, Slovaquie
Numéro d'enregistrement de la société : 50326031
Numéro d'identification fiscale : SK2120286432
Enregistrée au Tribunal municipal de Bratislava sous la référence de dossier B 111485
Adresse de livraison : Fraňa Mojtu 281/18, Nitra 949 01, Slovaquie
Numéro de téléphone : +421 910 223 333
Adresse e-mail de contact : info@oemvwshop.com


1. Responsabilité du vendeur pour les défauts


1.1. Le vendeur est responsable du bon état des marchandises lors de la prise en charge. Cela signifie, en particulier, que les marchandises lors de la prise en charge doivent remplir les conditions suivantes :

    • elles sont en quantité convenue ;
    • elles correspondent à la qualité et à la fabrication convenues entre l'acheteur et le vendeur, le cas échéant, selon l'échantillon ou le modèle convenu, ou éventuellement selon le but évident du contrat ; sinon, pour l'usage habituel ;
    • un défaut dans les marchandises sera également réputé exister si le vendeur livre à l'acheteur des marchandises autres que celles convenues entre eux ;
    • les marchandises sont exemptes de défauts légaux, c'est-à-dire qu'elles ne sont pas soumises à des droits de propriété d'un tiers et qu'elles sont accompagnées des documents et papiers nécessaires à l'utilisation correcte des marchandises.
    • Le vendeur accorde à l'acheteur une garantie de qualité d'une durée de 12 mois.

1.2. Les différences de nuances de couleur dans la réalité et sur les dispositifs d'affichage électronique ne peuvent pas être considérées comme un défaut des marchandises.

1.3. Si le siège social de l'acheteur est situé en dehors de la République tchèque, ou si notre relation juridique contient un autre élément international, vous acceptez que notre relation soit régie par le droit tchèque.

2. Droits de l'acheteur en cas de non-conformité de la prestation


2.1. Les droits de l'acheteur en cas de non-conformité de la prestation seront régis par le Code civil, en particulier par ses articles 2099 à 2117.


2.2. Si le défaut des marchandises constitue une violation substantielle du contrat, l'acheteur a droit aux droits suivants en cas de non-conformité de la prestation :


a) réparation du défaut par la fourniture d'un nouvel article sans défaut ou par la fourniture d'un article manquant ;
b) réparation du défaut par la réparation de l'article ;
c) une réduction raisonnable sur le prix d'achat ; ou
d) résiliation du contrat.


2.3. Si le défaut des marchandises constitue une violation non substantielle du contrat, l'acheteur peut exiger :


a) réparation du défaut ; ou
b) une réduction raisonnable sur le prix d'achat.


2.4. L'acheteur est tenu d'informer le vendeur de la méthode choisie de résolution de la réclamation lors de la notification du défaut, sinon le vendeur décidera à ce sujet. Le choix effectué ne peut être modifié que sur la base d'un accord avec le vendeur.


L'acheteur ne peut réclamer qu'une réduction raisonnable sur le prix d'achat si le défaut ne peut pas être rectifié par la réparation de l'article ou par la fourniture d'un nouvel article sans défaut ou par la fourniture d'un article manquant.

Si l'acheteur considère que le défaut constitue une violation substantielle du contrat, le vendeur est tenu de le prouver à l'acheteur.

L'acheteur reconnaît que tant qu'il n'exerce pas son droit à une réduction sur le prix d'achat ou ne se retire pas du contrat, le vendeur a le droit de lui fournir les marchandises manquantes ou de remédier au défaut légal (en particulier de fournir les documents manquants), aux frais de l'acheteur.


2.5. Le remplacement des marchandises ou la résiliation du contrat ne peuvent pas être demandés si l'acheteur ne peut pas retourner l'article dans l'état où il l'a reçu. Cela ne s'applique pas si :


a) il y a eu un changement d'état à la suite d'une inspection dans le but d'identifier un défaut de l'article ;
b) l'acheteur a utilisé l'article avant que le défaut ne soit découvert ;
c) l'acheteur n'a pas causé l'impossibilité de retourner l'article dans son état d'origine par son action ou omission ; ou
d) l'acheteur a vendu l'article avant que le défaut ne soit découvert, ou a modifié l'article dans le cadre de son utilisation normale ; si cela s'est produit seulement en partie, l'acheteur devra retourner au vendeur ce qu'il peut encore retourner et fournir une compensation au vendeur dans la mesure où il a bénéficié de l'utilisation de l'article ;

3. Impossibilité d'exercer des droits découlant d'une prestation non conforme


3.1. L'acheteur n'aura pas le droit à des droits découlant d'une prestation non conforme s'il connaissait le défaut avant la prise en charge des marchandises ou s'il a causé le défaut lui-même.

3.2. L'acheteur n'aura pas le droit à des droits découlant d'une prestation non conforme également dans le cas où l'acheteur n'a pas utilisé un centre de service autorisé pour assembler les marchandises, ce qui a eu pour conséquence que les marchandises ont été assemblées de manière non professionnelle. L'acheteur sera tenu de prouver l'installation par un centre de service autorisé avec un certificat d'installation délivré par le centre de service autorisé.


3.3. De plus, les réclamations découlant de la responsabilité pour les défauts ne s'appliqueront pas à :

    • l'usure normale des marchandises causée par une utilisation normale des marchandises ;
    • les défauts de l'article d'occasion correspondant à l'étendue de l'utilisation ou de l'usure que les marchandises avaient au moment où l'acheteur les a prises en charge ;
    • les marchandises vendues à un prix inférieur - uniquement en relation avec le défaut pour lequel le prix inférieur a été convenu ; ou
    • si ce fait résulte de la nature des marchandises.

4. Procédure à suivre en cas de réclamation


4.1. L'acheteur est tenu de déposer une réclamation auprès du vendeur sans délai indu, au plus tard dans les 48 heures suivant la découverte du défaut. L'adresse de contact du vendeur sera l'adresse déterminée pour la réception des marchandises réclamées.


4.2. Procédure contraignante à suivre en cas de réclamation :

    • pour un traitement plus rapide, l'acheteur peut informer le vendeur à l'avance de la réclamation par e-mail ;
    • l'acheteur est tenu d'informer le vendeur du droit à exercer et du choix qu'il a fait, de décrire le défaut et/ou de décrire comment il se manifeste ;
    • l'acheteur devra livrer les marchandises réclamées au vendeur (autrement qu'en contre-remboursement, que le vendeur n'acceptera pas), et lors de l'envoi des marchandises, l'acheteur les emballera dans un emballage approprié afin d'éviter leur dommage ou destruction ;
    • l'acheteur devra joindre aux marchandises également une preuve d'achat ou un document fiscal - facture, le cas échéant, ou tout autre document prouvant l'achat des marchandises.


4.3. Le moment de la réclamation est le moment où les marchandises réclamées ont été livrées au vendeur.
4.4. L'acheteur n'aura pas droit au remboursement des coûts raisonnables engagés pour réclamer les marchandises.


La présente procédure de réclamation pour les entrepreneurs et les entités légales est valide et effective à partir du 01.08.2023